ACTE II - SCÈNE VI



Le Chevalier, Trivelin.

TRIVELIN (un moment seul)
Je lui ai renversé l'esprit ; ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Le pauvre
garçon ! Il n'est pas digne d'être associé à notre intrigue.
(Le Chevalier vient, et Trivelin dit :)
Ah ! Vous voilà, Chevalier sans pareil. Eh bien ! Notre
affaire va-t-elle bien ?

LE CHEVALIER (comme en colère)
Fort bien, Monsieur Trivelin ; mais je vous cherchais
pour vous dire que vous ne valez rien.

TRIVELIN
C'est bien peu de chose que rien : et vous me cherchiez
tout exprès pour me dire cela ?

LE CHEVALIER
En un mot, tu es un coquin.

TRIVELIN
Vous voilà dans l'erreur de tout le monde.

LE CHEVALIER
Un fourbe, de qui je me vengerai.

TRIVELIN
Mes vertus ont cela de malheureux, qu'elles n'ont jamais
été connues de personne.

LE CHEVALIER
Je voudrais bien savoir de quoi vous vous mêlez, d'aller
dire à Monsieur Lélio que j'aime la Comtesse ?

TRIVELIN
Comment ! Il vous a rapporté ce que je lui ai dit ?

LE CHEVALIER
Sans doute.

TRIVELIN
Vous me faites plaisir de m'en avertir ; pour payer mon
avis, il avait promis de se taire ; il a parlé, la dette
subsiste.

LE CHEVALIER
Fort bien ! C'était donc pour tirer de l'argent de lui,
Monsieur le faquin ?

TRIVELIN
Monsieur le faquin ! Retranchez ces petits agréments-là
de votre discours ; ce sont des fleurs de rhétorique qui
m'entêtent ; je voulais avoir de l'argent, cela est vrai.

LE CHEVALIER
Eh ! Ne t'en avais-je pas donné ?

TRIVELIN
Ne l'avais-je pas pris de bonne grâce ? De quoi vous
plaignez-vous ? Votre argent est-il insociable ? Ne
pouvait-il pas s'accommoder avec celui de Monsieur
Lélio ?

LE CHEVALIER
Prends-y garde ; si tu retombes encore dans la moindre
impertinence, j'ai une maîtresse qui aura soin de toi, je
t'en assure.

TRIVELIN
Arrêtez ; ma discrétion s'affaiblit, je l'avoue ; je la sens
infirme ; il sera bon de la rétablir par un baiser ou deux.

LE CHEVALIER
Non.

TRIVELIN
Convertissons donc cela en autre chose.

LE CHEVALIER
Je ne saurais.

TRIVELIN
Vous ne m'entendez point ; je ne puis me résoudre à vous
dire le mot de l'énigme.
(Le Chevalier tire sa montre.)
Ah ! Ah ! Tu la devineras ; tu n'y es plus ; le mot n'est
pas une montre ; la montre en approche pourtant, à cause
du métal.

LE CHEVALIER
Eh ! Je vous entends à merveille ; qu'à cela ne tienne.

TRIVELIN
J'aime pourtant mieux un baiser.

LE CHEVALIER
Tiens ; mais observe ta conduite.

TRIVELIN
Ah ! Friponne, tu triches ma flamme ; tu t'esquives, mais
avec tant de grâce, qu'il faut me rendre.

Autres textes de Marivaux

La Surprise de l'Amour

(PIERRE, JACQUELINE.)PIERRETiens, Jacquelaine, t'as une himeur qui me fâche. Pargué ! encore faut-il dire queuque parole d'amiquié aux gens.JACQUELINEMais qu'est-ce qu'il te faut donc ? Tu me veux pour ta...

La Seconde Surprise de l'amour

(LA MARQUISE, LISETTE.)(La Marquise entre tristement sur la scène ; Lisette la suit sans qu'elle le sache.)La Marquise (s'arrêtant et soupirant.)Ah !Lisette (derrière elle.)Ah !La MarquiseQu'est-ce que j'entends là ?...

La Réunion des Amours

(L'AMOUR, qui entre d'un côté, CUPIDON, de l'autre.)CUPIDON (, à part.)Que vois-je ? Qui est-ce qui a l'audace de porter comme moi un carquois et des flèches ?L'AMOUR (, à...

La Provinciale

(MADAME LÉPINE, LE CHEVALIER, LA RAMÉE)(Ils entrent en se parlant.)MADAME LÉPINEAh ! vraiment, il est bien temps de venir : je n'ai plus le loisir de vous entretenir ; il...

La mère confidente

(DORANTE, LISETTE.)DORANTEQuoi ! vous venez sans Angélique, Lisette ?LISETTEElle arrivera bientôt ; elle est avec sa mère : je lui ai dit que j'allais toujours devant, et je ne me...

TextesLibres.fr

Bienvenue sur notre site, qui propose une vaste sélection de textes de littérature française libres de droit et gratuits. Nous sommes fiers de pouvoir offrir à nos lecteurs l'accès à des œuvres littéraires importantes et intéressantes sans aucun coût.

Sur notre site, vous trouverez des œuvres de grands écrivains français, allant de la littérature classique à la littérature contemporaine. Nous avons des romans, des poèmes, des pièces de théâtre, des essais et bien plus encore. Nous avons également des textes dans divers genres, y compris la science-fiction, la fantasy, le drame et le suspense.

Nous sommes convaincus que la littérature est une source de savoir et de plaisir pour tous, et nous sommes heureux de pouvoir offrir un accès gratuit à ces œuvres. Nous espérons que vous apprécierez la littérature française que nous proposons sur notre site, et nous vous invitons à découvrir les textes qui s'y trouvent.


Les auteurs


Les catégories

TextesLibres.fr

Médiawix © 2024