Acte III - Scène première



(FOLLENTIN DANS SON LIT DONT LES RIDEAUX SONT FERMÉS, MADAME FOLLENTIN ET MARTHE, EN TOILETTE DU MATIN)

MARTHE
Quel orage, Mon Dieu ! Coup de sonnette.

MADAME FOLLENTIN
Tiens ! va voir ! on sonne ! (Pendant que Marthe va ouvrir, montrant le lit.)
Et dire que voilà vingt-quatre heures qu'il dort comme ça ! ( Gabriel entre vivement, introduit par Marthe, trempé comme une soupe, un parapluie ruisselant.)

MADAME FOLLENTIN ET MARTHE
Oh ! vous !

GABRIEL
Oui ! oui ! Follentin ! vite ! il faut que je le voie !

MADAME FOLLENTIN
Vous n'y pensez pas, voyons ! Vous savez comme il vous a reçu hier !

GABRIEL
Ah ! Je vous garantis bien que la nouvelle que j'apporte… (Coup de tonnerre extrêmement violent.)

LES DEUX FEMMES
Oh ! (Elles se signent.)

MADAME FOLLENTIN
Il n'a pas dû tomber loin, celui-là.

VOIX DE FOLLENTIN (, dans le lit. )
Arrêtez l'horloge ! arrêtez l'horloge !

TOUS
Il se réveille.

GABRIEL(courant au lit dont il ouvre les rideaux.)
Monsieur Follentin.

FOLLENTIN
Ah ! Gabriel, mon bon ange ! Sauvez-moi ! Sauvez-moi encore !

GABRIEL
Qu'est-ce que vous avez ?

MADAME FOLLENTIN
Adolphe !

MARTHE
Papa !

MADAME FOLLENTIN
Réveille-toi, tu as le cauchemar.

FOLLENTIN
Non ! non ! enlevez la pendule ! enlevez la pendule !

GABRIEL
C'est justement pour ça que je viens.

FOLLENTIN
Qu'est ce que vous dites ?

GABRIEL
La pendule ! la pendule de Barras ! Ça y est ! Je l'ai vendue !

FOLLENTIN MARTHE ET MADAME FOLLENTIN
C'est-il possible !

FOLLENTIN
Hein ! mais je ne veux pas ! 25 000 ! pas un sou de moins.

GABRIEL
J'ai mieux !

TOUS
Hein ? Combien ?

GABRIEL
Douze cent mille francs !

FOLLENTIN(étouffant d'émotion.)
Douze ! Douze ! (Il s'affale sur son oreiller.)

GABRIEL
Voici le chèque que je vous apporte.

MADAME FOLLENTIN
Ah ! mon ami !

MARTHE
Mon cher Gabriel !

FOLLENTIN
Mais comment avez-vous fait ?

GABRIEL
Oh ! c'est bien simple ! Une note dans les journaux annonçant que vous aviez refusé un million de votre pendule. Immédiatement j'ai trouvé un Américain qui m'en a offert douze cent mille.

FOLLENTIN
Ah ! mon enfant ! mon gendre !

TOUS LES TROIS(à part avec joie)
. Son gendre !

FOLLENTIN
Ah ! je l'ai toujours beaucoup aimé, ce garçon-là ! (On sonne, Marthe court ouvrir.)

MADAME FOLLENTIN
Qu'est-ce que c'est ?

MARTHE
M. Ebrahim.

FOLLENTIN(à Ebrahim qui paraît.)
Ah ! trop tard, monsieur Ebrahim, c'est vendu !

EBRAHIM
Ah ! combien ?

FOLLENTIN
Douze cent mille francs !

EBRAHIM
Tartoufle ! pourquoi ne me l'avez-vous pas dit ? Je vous l'aurais achetée !

MARTHE(qui a été pour fermer la porte, trouve Bienencourt sur le seuil.)
Ah ! Monsieur Bienencourt !

FOLLENTIN
Bienencourt !

BIENENCOURT
Tiens ! mon ami, tu m'as traité d'usurpateur, voici ma lettre de démission !… Je te cède ma place.

FOLLENTIN
Toi ! toi ! tu as fait ça ! Tiens ! voilà ce que j'en fais de ta lettre de démission. (Il la déchire.)
Ah ! mes amis ! mes amis ! Je suis bien heureux. Quand je pense que je m'échinais à chercher le bonheur à travers les siècles !… Pendant que, ce temps-là, il m'attendait chez moi.

MADAME FOLLENTIN
Oui, mon ami, le véritable bonheur, c'est celui qu'on se fait soi-même.

FOLLENTIN
Tu as raison, Caroline. Il est entre nos mains, l'Age d'Or !
(RIDEAU)
(FIN)

Autres textes de Georges Feydeau

Un fil à la patte

"Un fil à la patte" est une comédie en trois actes de Georges Feydeau. Elle raconte l'histoire de Fernand de Bois d'Enghien, un homme qui souhaite rompre avec sa maîtresse,...

Un bain de ménage

"Un bain de ménage" est une pièce en un acte de Georges Feydeau. Elle se déroule dans un vestibule où une baignoire est installée. La pièce commence avec Adélaïde, la...

Tailleur pour dames

(Au lever du rideau, la scène est vide.)(Il fait à peine jour. Étienne entre par la porte de droite, deuxième plan.)(Il tient un balai, un plumeau, une serviette, tout ce...

Séance de nuit

(JOSEPH PUIS RIGOLIN ET EMILIE BAMBOCHE Au lever du rideau, Joseph achève de mettre le couvert. Par la porte du fond, qui est entr'ouverte, et donne sur le hall où...

Par la fenêtre

Un salon élégant. Au fond, une porte donnant sur un vestibule : à gauche, premier plan, une fenêtre ; — à droite, second plan, une cheminée, surmontée d'une glace ; ...

TextesLibres.fr

Bienvenue sur notre site, qui propose une vaste sélection de textes de littérature française libres de droit et gratuits. Nous sommes fiers de pouvoir offrir à nos lecteurs l'accès à des œuvres littéraires importantes et intéressantes sans aucun coût.

Sur notre site, vous trouverez des œuvres de grands écrivains français, allant de la littérature classique à la littérature contemporaine. Nous avons des romans, des poèmes, des pièces de théâtre, des essais et bien plus encore. Nous avons également des textes dans divers genres, y compris la science-fiction, la fantasy, le drame et le suspense.

Nous sommes convaincus que la littérature est une source de savoir et de plaisir pour tous, et nous sommes heureux de pouvoir offrir un accès gratuit à ces œuvres. Nous espérons que vous apprécierez la littérature française que nous proposons sur notre site, et nous vous invitons à découvrir les textes qui s'y trouvent.


Les auteurs


Les catégories

TextesLibres.fr

Médiawix © 2024