Avertissement


Voici un second recueil de fables que je présente au public. J’ai jugé
à propos de donner à la plupart de celles-ci un air et un tour un peu
différent que celui que j’ai donné aux premières, tant à cause de la différence
des sujets, que pour remplir de plus de variété mon ouvrage. Les traits
familiers que j’ai semés avec assez d’abondance dans les deux autres parties
convenaient bien mieux aux inventions d’Ésope qu’à ces dernières, où j’en
use plus sobrement pour ne pas tomber en des répétitions ; car le nombre
de ces traits n’est pas infini. Il a donc fallu que j’aie cherché d’autres
enrichissements, et étendu davantage les circonstances de ces récits, qui
d’ailleurs me semblaient le demander de la sorte. Pour peu que le lecteur
y prenne garde, il le reconnaîtra lui-même : ainsi je ne tiens pas qu’il soit
nécessaire d’en étaler ici les raisons, non plus que de dire où j’ai puisé
ces derniers sujets. Seulement je dirai, par reconnaissance, que j’en dois la
plus grande partie à Pilpay, sage indien. Son livre a été traduit en toutes
les langues. Les gens du pays le croient fort ancien, et original à l’égard
d’Ésope, si ce n’est Ésope lui-même sous le nom du sage Locman. Quelques
autres m’ont fourni des sujets assez heureux. Enfin, j’ai tâché de mettre en
ces deux dernières parties toute la diversité dont j’étais capable.

Il s’est glissé quelques fautes dans l’impression. J’en ai fait faire un
errata ; mais ce sont de légers remèdes pour un défaut considérable. Si on
veut avoir quelque plaisir de la lecture de cet ouvrage, il faut que chacun
fasse corriger ces fautes à la main dans son exemplaire, ainsi qu’elles sont
marquées par chaque errata, aussi bien pour les deux premières parties que
pour les dernières.

Autres textes de Jean de La Fontaine

L'abbesse

L’exemple sert, l’exemple nuit aussi :Lequel des deux doit l’emporter icy,Ce n’est mon fait : l’un dira que l’AbbesseEn usa bien, l’autre au contraire mal,Selon les gens : bien ou...

Le Berceau

Non loin de Rome un Hostelier estoit,Sur le chemin qui conduit à Florence :Homme sans bruit, et qui ne se piquoitDe recevoir gens de grosse dépense :Mesme chez luy rarement...

Élégie aux nymphes de Vaux

Pour M. Fouquet. Remplissez l’air de cris en vos grottes profondes ;Pleurez, Nymphes de Vaux, faites croître vos ondes,Et que l’Anqueuil enflé ravage les trésorsDont les regards de Flore ont...

Adonis

A MONSEIGNEUR FOUCQUETMinistre d’Estat, Sur-Intendant des Finances, et Procureur Général au Parlement de ParisMONSEIGNEUR,Je n’ay pas assez de vanité pour esperer que ces fruits de ma solitude vous puissent plaire...

Livre XII des Fables de La Fontaine

Monseigneur,Je ne puis employer, pour mes fables, de protection qui me soit plus glorieuse que la vôtre. Ce goût exquis et ce jugement si solide que vous faites paraître dans...

TextesLibres.fr

Bienvenue sur notre site, qui propose une vaste sélection de textes de littérature française libres de droit et gratuits. Nous sommes fiers de pouvoir offrir à nos lecteurs l'accès à des œuvres littéraires importantes et intéressantes sans aucun coût.

Sur notre site, vous trouverez des œuvres de grands écrivains français, allant de la littérature classique à la littérature contemporaine. Nous avons des romans, des poèmes, des pièces de théâtre, des essais et bien plus encore. Nous avons également des textes dans divers genres, y compris la science-fiction, la fantasy, le drame et le suspense.

Nous sommes convaincus que la littérature est une source de savoir et de plaisir pour tous, et nous sommes heureux de pouvoir offrir un accès gratuit à ces œuvres. Nous espérons que vous apprécierez la littérature française que nous proposons sur notre site, et nous vous invitons à découvrir les textes qui s'y trouvent.


Les auteurs


Les catégories

TextesLibres.fr

Médiawix © 2024