ACTE III - Scène X


Nicole
Pour moi, j'en ai été toute scandalisée.

Lucile
Ce ne peut être, Nicole , que ce que je dis. Mais le voilà.

Cléonte
Je ne veux pas seulement lui parler.

Covielle
Je veux vous imiter.

Lucile
Qu'est-ce donc, Cléonte  ? qu'avez-vous ?

Nicole
Qu'as-tu donc, Covielle ?

Lucile
Quel chagrin vous possède ?

Nicole
Quelle mauvaise humeur te tient ?

Lucile
Êtes-vous muet, Cléonte ?

Nicole
As-tu perdu la parole, Covielle ?

Cléonte
Que voilà qui est scélérat !

Covielle
Que cela est Judas !

Lucile
Je vois bien que la rencontre de tantôt a troublé votre esprit.

Cléonte
Ah ! ah ! on voit ce qu'on a fait.

Nicole
Notre accueil de ce matin t'a fait prendre la chèvre.

Covielle
On a deviné l'enclouure.

Lucile
N'est-il pas vrai, Cléonte , que c'est là le sujet de votre dépit ?

Cléonte
Oui, perfide, ce l'est, puisqu'il faut parler ; et j'ai à vous dire que vous ne triompherez pas comme vous pensez de votre infidélité, que je veux être le premier à rompre avec vous, et que vous n'aurez pas l'avantage de me chasser. J'aurai de la peine, sans doute, à vaincre l'amour que j'ai pour vous, cela me causera des chagrins, je souffrirai un temps ; mais j'en viendrai à bout, et je me percerai plutôt le cœur, que d'avoir la faiblesse de retourner à vous.

Covielle
Queussi, queumi.

Lucile
Voilà bien du bruit pour un rien. Je veux vous dire, Cléonte, le sujet qui m'a fait ce matin éviter votre abord.

Cléonte (fait semblant de s'en aller et tourne autour du théâtre.)
Non, je ne veux rien écouter.

Nicole
Je te veux apprendre la cause qui nous a fait passer si vite.

Covielle (suit Lucile)
Je ne veux rien entendre.

Lucile (suit Cléonte)
Sachez que ce matin…

Cléonte
Non, vous dis-je.

Nicole (suit Covielle)
Apprends que…

Covielle
Non, traîtresse.

Lucile
Écoutez.

Cléonte
Point d'affaire.

Nicole
Laisse-moi dire.

Covielle
Je suis sourd.

Lucile
Cléonte.

Cléonte
Non.

Nicole
Covielle.

Covielle
Point.

Lucile
Arrêtez.

Cléonte
Chansons.

Nicole
Entends-moi.

Covielle
Bagatelle.

Lucile
Un moment.

Cléonte
Point du tout.

Nicole
Un peu de patience.

Covielle
Tarare.

Lucile
Deux paroles.

Cléonte
Non, c'en est fait.

Nicole
Un mot.

Covielle
Plus de commerce.

Lucile
Hé bien ! puisque vous ne voulez pas m'écouter, demeurez dans votre pensée, et faites ce qu'il vous plaira.

Nicole
Puisque tu fais comme cela, prends-le tout comme tu voudras.

Cléonte
Sachons donc le sujet d'un si bel accueil.

Lucile (fait semblant de s'en aller à son tour, et fait le même chemin qu'a fait Cléonte)
Il ne me plaît plus de le dire.

Covielle
Apprends-nous un peu cette histoire.

Nicole
Je ne veux plus, moi, te l'apprendre.

Cléonte (suit Lucile)
Dites-moi…

Lucile
Non, je ne veux rien dire.

Covielle
Conte-moi…

Nicole (suit Cléonte)
Non, je ne conte rien.

Cléonte
De grâce.

Lucile
Non, vous dis-je.

Covielle (suit Nicole)
Par charité.

Nicole
Point d'affaire.

Cléonte
Je vous en prie.

Lucile
Laissez-moi.

Covielle
Je t'en conjure.

Nicole
Ôte-toi de là.

Cléonte
Lucile.

Lucile
Non.

Covielle
Nicole.

Nicole
Point.

Cléonte
Au nom des Dieux !

Lucile
Je ne veux pas.

Covielle
Parle-moi.

Nicole
Point du tout.

Cléonte
Éclaircissez mes doutes.

Lucile
Non, je n'en ferai rien.

Covielle
Guéris-moi l'esprit.

Nicole
Non, il ne me plaît pas.

Cléonte
Hé bien ! puisque vous vous souciez si peu de me tirer de peine, et de vous justifier du traitement indigne que vous avez fait à ma flamme, vous me voyez, ingrate, pour la dernière fois, et je vais loin de vous mourir de douleur et d'amour.

Covielle
Et moi, je vais suivre ses pas.

Lucile
Cléonte.

Nicole
Covielle.

Cléonte
Eh ?

Covielle
Plaît-il ?

Lucile
Où allez-vous ?

Cléonte
Où je vous ai dit.

Covielle
Nous allons mourir.

Lucile
Vous allez mourir, Cléonte ?

Cléonte
Oui, cruelle, puisque vous le voulez.

Lucile
Moi, je veux que vous mouriez ?

Cléonte
Oui, vous le voulez.

Lucile
Qui vous le dit ?

Cléonte
N'est-ce pas le vouloir, que de ne vouloir pas éclaircir mes soupçons ?

Lucile
Est-ce ma faute ? et si vous aviez voulu m'écouter, ne vous aurais-je pas dit que l'aventure dont vous vous plaignez a été causée ce matin par la présence d'une vieille tante, qui veut à toute force que la seule approche d'un homme déshonore une fille, qui perpétuellement nous sermonne sur ce chapitre, et nous figure tous les hommes comme des diables qu'il faut fuir ?

Nicole
Voilà le secret de l'affaire.

Cléonte
Ne me trompez-vous point, Lucile ?

Covielle
Ne m'en donnes-tu point à garder ?

Lucile
Il n'est rien de plus vrai.

Nicole
C'est la chose comme elle est.

Covielle
Nous rendrons-nous à cela ?

Cléonte
Ah ! Lucile, qu'avec un mot de votre bouche vous savez apaiser de choses dans mon cœur ! et que facilement on se laisse persuader aux personnes qu'on aime !

Covielle
Qu'on est aisément amadoué par ces diantres d'animaux-là !

Autres textes de Molière

Monsieur de Pourceaugnac

"Monsieur de Pourceaugnac" est une comédie de Molière, écrite en 1669. La pièce raconte l'histoire de Monsieur de Pourceaugnac, un provincial naïf et grossier, qui se rend à Paris pour...

Le Mariage forcé

Sganarelle (parlant à ceux qui sont dans sa maison.) Je suis de retour dans un moment. Que l'on ait bien soin du logis, et que tout aille comme il faut....

Mélicerte

(La scène est en Thessalie, dans la vallée de Tempé.) Acanthe Ah ! charmante Daphné ! Tyrène Trop aimable Eroxène. Daphné Acanthe, laisse-moi. Eroxène Ne me suis point, Tyrène. Acanthe...

L'Impromptu de Versailles

L'Impromptu de Versailles est une comédie de Molière écrite en 1663. La pièce se déroule à la cour du roi Louis XIV, où un groupe de courtisans s'amuse à jouer...

L'École des maris

L'école des maris est une comédie de Molière, un célèbre dramaturge français du XVIIe siècle. La pièce met en scène Argan, un homme riche et vaniteux qui cherche à marier...

TextesLibres.fr

Bienvenue sur notre site, qui propose une vaste sélection de textes de littérature française libres de droit et gratuits. Nous sommes fiers de pouvoir offrir à nos lecteurs l'accès à des œuvres littéraires importantes et intéressantes sans aucun coût.

Sur notre site, vous trouverez des œuvres de grands écrivains français, allant de la littérature classique à la littérature contemporaine. Nous avons des romans, des poèmes, des pièces de théâtre, des essais et bien plus encore. Nous avons également des textes dans divers genres, y compris la science-fiction, la fantasy, le drame et le suspense.

Nous sommes convaincus que la littérature est une source de savoir et de plaisir pour tous, et nous sommes heureux de pouvoir offrir un accès gratuit à ces œuvres. Nous espérons que vous apprécierez la littérature française que nous proposons sur notre site, et nous vous invitons à découvrir les textes qui s'y trouvent.


Les auteurs


Les catégories

TextesLibres.fr

Médiawix © 2024