ACTE III - Scène 2


Thibaut
Monsieu, je venons vous charcher, mon fils Perrin et moi.

Sganarelle
Qu'y a-t-il ?

Thibaut
Sa pauvre mère, qui a nom Parette est dans un lit, malade, il y a six mois.

Sganarelle (tendant la main, comme pour recevoir de l'argent.)
Que voulez-vous que j'y fasse ?

Thibaut
Je voudrions, Monsieu, que vous nous baillissiez quelque petite drôlerie pour la garir.

Sganarelle
Il faut voir de quoi est-ce qu'elle est malade.

Thibaut
Alle est malade d'hypocrisie, Monsieu.

Sganarelle
D'hypocrisie ?

Thibaut
Oui, c'est-à-dire qu'alle est enflée par tout ; et l'an dit que c'est quantité de sériosités qu'alle a dans le corps, et que son foie, son ventre, ou sa rate, comme vous voudrais l'appeler, au glieu de faire du sang, ne fait plus que de l'iau. Alle a de deux jours l'un, la fièvre quotiguenne avec des lassitules et des douleurs dans les mufles des jambes. On entend dans sa gorge des fleumes qui sont tout prêts à l'étouffer parfois, il lui prend des syncoles et des conversions, que je crayons qu'alle est passée. J'avons dans notte village un apothicaire, révérence parler, qui li a donné je ne sai combien d'histoires ; et il m'en coûte plus d'eune douzaine de bons écus en lavements, ne v's en déplaise, en apostumes qu'on li a fait prendre, en infections de jacinthe et en portions cordales. Mais tout ça, comme dit l'autre, n'a été que de l'onguent miton mitaine. Il velait li bailler d'eune certaine drogue que l'on appelle du vin amétile mais j'ai-s-eu peur, franchement, que ça l'envoyît à patres, et l'an dit que ces gros médecins tuont je ne sai combien de monde avec cette invention-là.

Sganarelle (tendant toujours la main, et la branlant, comme pour signe qu'il demande de l'argent.)
Venons au fait, mon ami, venons au fait.

Thibaut
Le fait est, Monsieu, que je venons vous prier de nous dire ce qu'il faut que je fassions.

Sganarelle
Je ne vous entends point du tout.

Perrin
Monsieu, ma mère est malade, et velà deux écus que je vous apportons pour nous bailler queuque remède.

Sganarelle
Ah ! je vous entends, vous. Voilà un garçon qui parle clairement, qui s'explique comme il faut. Vous dites que votre mère est malade d'hydropisie, qu'elle est enflée par tout le corps, qu'elle a la fièvre, avec des douleurs dans les jambes et qu'il lui prend, parfois, des syncopes, et des convulsions, c'est-à-dire des évanouissements ?

Perrin
Eh oui, Monsieu, c'est justement ça.

Sganarelle
J'ai compris d'abord vos paroles. Vous avez un père qui ne sait ce qu'il dit. Maintenant, vous me demandez un remède ?

Perrin
Oui, Monsieu.

Sganarelle
Un remède pour la guérir ?

Perrin
C'est comme je l'entendons.

Sganarelle
Tenez, voilà un morceau de formage qu'il faut que vous lui fassiez prendre.

Perrin
Du fromage, Monsieu ?

Sganarelle
Oui, c'est un formage préparé, où il entre de l'or, du coral, et des perles, et quantité d'autres choses précieuses.

Perrin
Monsieu, je vous sommes bien obligés ; et j'allons li faire prendre ça tout à l'heure.

Sganarelle
Allez. Si elle meurt, ne manquez pas de la faire enterrer du mieux que vous pourrez.

Autres textes de Molière

Monsieur de Pourceaugnac

"Monsieur de Pourceaugnac" est une comédie de Molière, écrite en 1669. La pièce raconte l'histoire de Monsieur de Pourceaugnac, un provincial naïf et grossier, qui se rend à Paris pour...

Le Mariage forcé

Sganarelle (parlant à ceux qui sont dans sa maison.) Je suis de retour dans un moment. Que l'on ait bien soin du logis, et que tout aille comme il faut....

Mélicerte

(La scène est en Thessalie, dans la vallée de Tempé.) Acanthe Ah ! charmante Daphné ! Tyrène Trop aimable Eroxène. Daphné Acanthe, laisse-moi. Eroxène Ne me suis point, Tyrène. Acanthe...

L'Impromptu de Versailles

L'Impromptu de Versailles est une comédie de Molière écrite en 1663. La pièce se déroule à la cour du roi Louis XIV, où un groupe de courtisans s'amuse à jouer...

L'École des maris

L'école des maris est une comédie de Molière, un célèbre dramaturge français du XVIIe siècle. La pièce met en scène Argan, un homme riche et vaniteux qui cherche à marier...

TextesLibres.fr

Bienvenue sur notre site, qui propose une vaste sélection de textes de littérature française libres de droit et gratuits. Nous sommes fiers de pouvoir offrir à nos lecteurs l'accès à des œuvres littéraires importantes et intéressantes sans aucun coût.

Sur notre site, vous trouverez des œuvres de grands écrivains français, allant de la littérature classique à la littérature contemporaine. Nous avons des romans, des poèmes, des pièces de théâtre, des essais et bien plus encore. Nous avons également des textes dans divers genres, y compris la science-fiction, la fantasy, le drame et le suspense.

Nous sommes convaincus que la littérature est une source de savoir et de plaisir pour tous, et nous sommes heureux de pouvoir offrir un accès gratuit à ces œuvres. Nous espérons que vous apprécierez la littérature française que nous proposons sur notre site, et nous vous invitons à découvrir les textes qui s'y trouvent.


Les auteurs


Les catégories

TextesLibres.fr

Médiawix © 2024