Scène X



(MADAME DORVILLE, CONSTANCE, LISETTE, PASQUIN)

PASQUIN (, seul.)
Nos gens s'approchent, ne bougeons. (Il chante.)
La, la, rela.

MADAME DORVILLE (, à Lisette.)
Avez-vous parlé à ce garçon de ce que je vous ai dit ?

LISETTE
Oui, Madame.

PASQUIN (, saluant Madame Dorville.)
Par ce garçon, n'est-ce pas moi que vous entendez, Madame ? Oui, je sais ce dont il est question, et j'en ai instruit mon maître ; mais ce n'est pas là votre dernier mot, Madame, vous changerez de sentiment ; je prends la liberté de vous le dire, nous ne sommes pas si mal dans votre esprit.

MADAME DORVILLE
Vous êtes bien hardi, mon ami ; allez, passez votre chemin.

PASQUIN (, doucement.)
Madame, je vous demande pardon ; mais je ne passe point, je reste, je ne vais pas plus loin.

MADAME DORVILLE
Qu'est-ce que c'est que cet impertinent-là ? Lisette, dites-lui qu'il se retire.

LISETTE (, en priant Pasquin.)
Eh ! va-t'en, mon pauvre Pasquin, je t'en prie. (À part.)
Voilà une démence bien étonnante ! (Et à sa maîtresse.)
Madame, c'est qu'il est un peu imbécile.

PASQUIN (, souriant froidement.)
Point du tout, c'est seulement que je sais dire la bonne aventure. Jamais Madame ne séparera sa fille et mon maître. Ils sont faits pour s'aimer ; c'est l'avis des astres et le vôtre.

MADAME DORVILLE
Va-t'en. (Et puis regardant Constance.)
Ils sont nés pour s'aimer ! Ma fille, vous aurait-il entendu dire quelque chose qui ait pu lui donner cette idée ? Je me persuade que non, vous êtes trop bien née pour cela.

CONSTANCE (, timidement et tristement.)
Assurément, ma mère.

MADAME DORVILLE
C'est que Damon vous aura dit, sans doute, quelques galanteries ?

CONSTANCE
Mais, oui.

LISETTE
C'est un jeune homme fort estimable.

MADAME DORVILLE
Peut-être même vous a-t-il parlé d'amour ?

CONSTANCE (, tendrement.)
Quelques mots approchants.

LISETTE
Je ne plains pas celle qui l'épousera.

MADAME DORVILLE (, à LISETTE)
Taisez-vous. (À Constance.)
Et vous en avez badiné ?

CONSTANCE
Comme il s'expliquait d'une façon très respectueuse, et de l'air de la meilleure foi ; que, d'ailleurs, j'étais le plus souvent avec vous, et que je ne prévoyais pas que vous me défendriez de le voir, je n'ai pas cru devoir me fâcher contre un si honnête homme.

MADAME DORVILLE (, d'un air mystérieux.)
Constance, il était temps que vous ne le vissiez plus.

PASQUIN (, de loin.)
Et moi, je dis que voici le temps qu'ils se verront bien autrement.

MADAME DORVILLE
Retirons-nous, puisqu'il n'y a pas moyen de se défaire de lui.

PASQUIN (, à part.)
Où est cet étourdi qui ne vient point avec sa lettre ?

Autres textes de Marivaux

La Surprise de l'Amour

(PIERRE, JACQUELINE.)PIERRETiens, Jacquelaine, t'as une himeur qui me fâche. Pargué ! encore faut-il dire queuque parole d'amiquié aux gens.JACQUELINEMais qu'est-ce qu'il te faut donc ? Tu me veux pour ta...

La Seconde Surprise de l'amour

(LA MARQUISE, LISETTE.)(La Marquise entre tristement sur la scène ; Lisette la suit sans qu'elle le sache.)La Marquise (s'arrêtant et soupirant.)Ah !Lisette (derrière elle.)Ah !La MarquiseQu'est-ce que j'entends là ?...

La Réunion des Amours

(L'AMOUR, qui entre d'un côté, CUPIDON, de l'autre.)CUPIDON (, à part.)Que vois-je ? Qui est-ce qui a l'audace de porter comme moi un carquois et des flèches ?L'AMOUR (, à...

La Provinciale

(MADAME LÉPINE, LE CHEVALIER, LA RAMÉE)(Ils entrent en se parlant.)MADAME LÉPINEAh ! vraiment, il est bien temps de venir : je n'ai plus le loisir de vous entretenir ; il...

La mère confidente

(DORANTE, LISETTE.)DORANTEQuoi ! vous venez sans Angélique, Lisette ?LISETTEElle arrivera bientôt ; elle est avec sa mère : je lui ai dit que j'allais toujours devant, et je ne me...

TextesLibres.fr

Bienvenue sur notre site, qui propose une vaste sélection de textes de littérature française libres de droit et gratuits. Nous sommes fiers de pouvoir offrir à nos lecteurs l'accès à des œuvres littéraires importantes et intéressantes sans aucun coût.

Sur notre site, vous trouverez des œuvres de grands écrivains français, allant de la littérature classique à la littérature contemporaine. Nous avons des romans, des poèmes, des pièces de théâtre, des essais et bien plus encore. Nous avons également des textes dans divers genres, y compris la science-fiction, la fantasy, le drame et le suspense.

Nous sommes convaincus que la littérature est une source de savoir et de plaisir pour tous, et nous sommes heureux de pouvoir offrir un accès gratuit à ces œuvres. Nous espérons que vous apprécierez la littérature française que nous proposons sur notre site, et nous vous invitons à découvrir les textes qui s'y trouvent.


Les auteurs


Les catégories

TextesLibres.fr

Médiawix © 2023