Scène VII



(PASQUIN, LISETTE)

PASQUIN (, à part.)
Allons, modérons-nous.

LISETTE (, d'un air sérieux et triste.)
Je te cherchais.

PASQUIN (, d'un air souriant.)
Et moi j'avais envie de te voir.

LISETTE
Regarde-moi bien, ce sera pour longtemps, j'ai ordre de ne te plus voir.

PASQUIN (, d'un air badin.)
Ordre !

LISETTE
Oui, ordre, oui, il n'y a point à plaisanter.

PASQUIN (, toujours riant.)
Et dis-moi, auras-tu de la peine à obéir ?

LISETTE
Et dis-moi, à ton tour, un animal qui me répond sur ce ton-là mérite-t-il qu'il m'en coûte ?

PASQUIN (, toujours riant.)
Tu es donc fâchée de ce que je ris ?

LISETTE (, le regardant.)
La cervelle t'aurait-elle subitement tourné, par hasard ?

PASQUIN
Point du tout, je n'eus jamais tant de bon sens, ma tête est dans toute sa force.

LISETTE
C'est donc la tête d'un grand maraud : ah, l'indigne !

PASQUIN
Ah, quelles délices ! Tu ne m'as jamais rien dit de si touchant.

LISETTE (, le considérant.)
La maudite race que les hommes ! J'aurais juré qu'il m'aimait.

PASQUIN (, riant.)
Bon, t'aimer ! je t'adore.

LISETTE
Écoute-moi, monstre, et ne réplique plus. Tu diras à ton maître, de la part de Madame Dorville, qu'elle le prie de ne plus parler à Constance, que c'est une liberté qui lui déplaît, et qu'il s'en abstiendra, s'il est galant homme ; ce dont l'impudence du valet fait que je doute. Adieu.

PASQUIN
Oh ! j'avoue que je ne me sens pas d'aise, et cependant tu t'abuses : je suis plein d'amour, là, ce qu'on appelle plein, mon cœur en a pour quatre, en vérité, tu le verras.

LISETTE (, s'arrêtant.)
Je le verrai ? Que veux-tu dire ?

PASQUIN
Je dis… que tu verras ; oui, ce qu'on appelle voir… Prends patience.

LISETTE (, comme à part.)
Tout bien examiné, je lui crois pourtant l'esprit en mauvais état.

Autres textes de Marivaux

La Surprise de l'Amour

(PIERRE, JACQUELINE.)PIERRETiens, Jacquelaine, t'as une himeur qui me fâche. Pargué ! encore faut-il dire queuque parole d'amiquié aux gens.JACQUELINEMais qu'est-ce qu'il te faut donc ? Tu me veux pour ta...

La Seconde Surprise de l'amour

(LA MARQUISE, LISETTE.)(La Marquise entre tristement sur la scène ; Lisette la suit sans qu'elle le sache.)La Marquise (s'arrêtant et soupirant.)Ah !Lisette (derrière elle.)Ah !La MarquiseQu'est-ce que j'entends là ?...

La Réunion des Amours

(L'AMOUR, qui entre d'un côté, CUPIDON, de l'autre.)CUPIDON (, à part.)Que vois-je ? Qui est-ce qui a l'audace de porter comme moi un carquois et des flèches ?L'AMOUR (, à...

La Provinciale

(MADAME LÉPINE, LE CHEVALIER, LA RAMÉE)(Ils entrent en se parlant.)MADAME LÉPINEAh ! vraiment, il est bien temps de venir : je n'ai plus le loisir de vous entretenir ; il...

La mère confidente

(DORANTE, LISETTE.)DORANTEQuoi ! vous venez sans Angélique, Lisette ?LISETTEElle arrivera bientôt ; elle est avec sa mère : je lui ai dit que j'allais toujours devant, et je ne me...

TextesLibres.fr

Bienvenue sur notre site, qui propose une vaste sélection de textes de littérature française libres de droit et gratuits. Nous sommes fiers de pouvoir offrir à nos lecteurs l'accès à des œuvres littéraires importantes et intéressantes sans aucun coût.

Sur notre site, vous trouverez des œuvres de grands écrivains français, allant de la littérature classique à la littérature contemporaine. Nous avons des romans, des poèmes, des pièces de théâtre, des essais et bien plus encore. Nous avons également des textes dans divers genres, y compris la science-fiction, la fantasy, le drame et le suspense.

Nous sommes convaincus que la littérature est une source de savoir et de plaisir pour tous, et nous sommes heureux de pouvoir offrir un accès gratuit à ces œuvres. Nous espérons que vous apprécierez la littérature française que nous proposons sur notre site, et nous vous invitons à découvrir les textes qui s'y trouvent.


Les auteurs


Les catégories

TextesLibres.fr

Médiawix © 2024